Les musiciens fondateurs


Les trois partenaires du Temps Suspendu fréquentent depuis plus de 12 ans la région de Saint Benoît : aimant profondément le Berry, ils s’y sont forgé de solides amitiés. Ils y ont déjà apporté des contributions artistiques et pédagogiques : exposition de photographies, vernissages de peintures en musique, ateliers de découvertes musicales pour les enfants, concerts et enregistrements.
les musiciens fondateurs : Sylvestre Vergez Lucile de Trémiolles Stanley Smith

Sylvestre Vergez étudie l’alto, la musique de chambre et la flûte à bec aux conservatoires de Saint-Maur et de Bourg-la Reine. Séduit par toutes les formes d’expression musicale , il devient musicien permanent du Grand Orchestre de Tango de Juan Jose Mosalini, au sein duquel il participe à des tournées dans le monde entier, et enregistre deux disques fréquemment sélectionnés par des émissions radiophoniques. Après différents spectacles de cirque et ayant assumé la direction artistique d’un quatuor à cordes spécialisé dans le music-hall, il se perfectionne dans les répertoires baroques et plus particulièrement les concertos de Johann Sebastian Bach. Disciple de Sigiswald et Sara Kuijken au Conservatoire de Bruxelles, il rejoint rapidement La Petite Bande. Il intègre ensuite plusieurs ensembles : Matheus, le Cercle de l’harmonie, Les Paladins, Cappriccio Stravagante, B’rock, Les Muffatti.
Chef de chœur, chanteuse et pianiste,
Lucile de Trémiolles s’est formée à la Maîtrise de Notre-Dame de Paris auprès de Nicole Corti, Lionel Sow, Sylvain Dieudonné ainsi qu’avec de nombreux chefs invités. Elle s’est nourrie d’un vaste répertoire choral allant du Grégorien aux créations contemporaines, l’animant aujourd’hui d’une grande curiosité musicale. Titulaire d’un Diplôme National Supérieur Professionnel du Musicien en direction de chœur au Pôle Sup’93, dans la classe de Catherine Simonpiétri, une Licence de Musicologie, deux Diplômes d’Etudes Musicales de piano et de formation musicale, Lucile de Trémiolles assure la direction de projets variés ; enregistrements de musique pour le théâtre, concerts de musique de chambre ou avec de grands chœurs. Elle est également chef assistante à Notre-Dame de Paris ainsi qu’au Centre de musique Baroque de Versailles.
Tout en obtenant une Licence de Lettres Modernes à l’Université Paris III,
Stanley Smith étudie le violoncelle classique et la musique de chambre, formé par Fréderic Borsarello, et Claude Burgos. Il ouvre peu à peu ses champs d’investigation et apprend le violoncelle baroque et la viole de gambe auprès de David Simpson et de Paul Rousseau et Antoine Ladrette. Au cours de sa formation, il reçoit les récompenses suivantes : 1er prix de la Ville de Paris, médaille d’or de l’Ecole Nationale de Musique de Bobigny, Diplôme Supérieur du Conservatoire de Région de Paris, Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien du PôleSup93, Diplôme d’Etat. Tout en enseignant le violoncelle au Conservatoire Charles Munch-Paris 11ème et la viole de gambe au conservatoire de Fontenay-aux-roses, il participe activement aux activités de l’équipe de recherche Euridice, dont le travail porte sur la restitution des répertoires de la Renaissance italienne. Plusieurs ensembles de musiques anciennes le sollicitent régulièrement: Il ballo, La Compagnie des violons du Roy, le Concile Palpitant, la compagnie de théâtre La Mezzanine.